Redonnez vie à vos meubles en 5 étapes

Vous avez déniché un vieux meuble en bois et vous ne savez pas comment vous y prendre pour le relooker ? Vous êtes au bon endroit ! Nettoyage, réparations, peinture, customisation et finitions… On vous donne toutes les étapes clés pour rénover et retaper votre meuble vintage. De quoi lui offrir une seconde jeunesse…

 

Étape 1 : préparer

Avant de penser à la rénovation de votre meuble en bois, vous devez le nettoyer ! Non seulement, vous devez rendre votre support propre pour pouvoir le relooker mais en plus cette étape permet de voir si votre vieux meuble est ciré ou vernis ! Pour ce faire, il suffit de diluer de la lessive ou de l’alcool à brûler et de frotter légèrement le meuble à l’aide d’un chiffon. Si ce dernier prend la teinte, cela veut dire que votre meuble est ciré. Si ce n’est pas le cas, votre meuble est verni. N’oubliez pas de rincer et de laisser sécher !

Si vous souhaitez retirer la couche de cire, vous pouvez utiliser un décireur et frottez dans le sens des fibres du bois. Si vous voulez enlever le vernis de votre meuble, utilisez du papier de verre à gros grain ou une ponceuse électrique pour le poncer. Résultat ? Votre meuble redeviendra brut et sera prêt à être rhabillé !

 

Étape 2 : réparer

Après avoir éliminé les salissures incrustées et préparé votre support, vous pouvez maintenant réparer votre meuble. Afin de masquer les imperfections, vous pouvez utiliser un enduit de lissage spécial bois. De cette manière, vous camouflerez les éventuelles irrégularités comme des rayures. Si votre meuble contient des trous, vous allez devoir les reboucher ! Vous pouvez utiliser de la pâte à bois à appliquer à l’aide d’une spatule. N’oubliez pas de laisser sécher et de poncer les excédents pour retrouver une surface plate.

Pour les dégâts plus importants comme un angle cassé ou un trou de taille plus importante qu’une entaille, vous pouvez utiliser du mastic à bois ou du rebouche bois de la même teinte que votre meuble. Ces derniers vous permettent de reconstituer les parties manquantes de votre meuble. Ils s’utilisent comme de la pâte à bois et nécessitent d’être poncés après le séchage.

 

Au delà de la peinture, vous pouvez redonner un coup de jeune à votre meuble en bois en changeant les poignées ou boutonnières. Voilà un détail qui peut faire toute la différence ! Pour finir, si vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur et que la peinture n’est pas votre dada, pensez à utiliser des chutes de papier-peint ou des stickers adhésifs pour personnaliser votre meuble.

Étape 5 : protéger

Dernière étape avant de profiter de votre nouveau meuble : les finitions ! Pour protéger votre meuble, vous allez devoir choisir entre un vernis, de la cire ou de l’huile. Et suivant votre choix, le résultat ne sera pas le même ! La cire et l’huile sont idéales pour garder l’esprit naturel du bois tandis que le vernis donne un aspect plus satiné. Vous avez repeint votre meuble en couleur ? Préférez un vernis mat qui ne modifie pas la couleur de la peinture.

 Source: Florine DERGELET www.deco.fr
Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *